L'optimisation des habitats des eaux et forêts

La Salamandre tachetée est tributaire aussi bien d’habitats forestiers naturels que de milieux aquatiques encore intactes

La Salamandre tachetée est tributaire aussi bien d’habitats forestiers naturels que de milieux aquatiques encore intactes © Dietrich Sommerfeld

Le Projet LIFE + "Forêt - Eaz - Espaces sauvages"  est un projet communautaire destiné à optimiser les habitats Natura 2000 au sein du Parc National de l’Eifel.

La gestion et l’accompagnement du projet sont conjointement assurés par les services forestiers du Parc National et par la Station Biologique de la Région d’Aix-la-Chapelle.

Ce projet démarré en date du 1.1.2011 viendra à terme le 31.12.2015. Il ne comprendra pas moins de 500 mesures individuelles visant la réhabilitation d’habitats forestiers et aquatiques tout comme le développement d’habitats de milieux ouverts. C’est ainsi qu’on procédera aussi au lâcher d’Écrevisses des torrents dans diverses sections de cours d’eau afin d’assurer le maintien de ses populations dans nos ruisseaux de moyenne montagne.

Le budget alloué à ce projet est de 4.174.582 millions d’euros dont 50 % sont à charge de LIFE+ comme instrument financier communautaire, l’autre moitié étant assumée par le Ministère de l’Environnement, de l’Agriculture et de la Protection des Consommateurs du Land de Rhénanie du Nord-Westphalie.